Une seconde édition pour Forme Publique en 2014

Jean-Christophe Choblet présentant la seconde édition de Forme Publique

Après la première biennale du mobilier urbain qui s’est déroulée l’année dernière, Defacto vient de lancer depuis le pavillon de l’Arsenal la seconde édition de Forme Publique. Pour cette deuxième édition, une thématique générale a été retenue : le « plug-in », un principe d’extension spécifique du quartier. Quatre sujets de réflexion sont proposés aux créateurs : Un tapis d’éveil (usages : jouer / se reposer, se détendre, rester vigilant, observer et jouer avec son enfant), un parcours musclé (usages :se déplacer, faire du sport, souffler, bouger, se détendre, observer et visiter), un seuil partagé (usages : fumer une cigarette, boire un café, prendre l’air, se retrouver entre collègues, réfléchir à un dossier, se poser en restant connecté, passer et se reposer) et une préparation à l’action (usages : s’ajuster, se réajuster, réviser, téléphoner, se concentrer, se retrouver à plusieurs pour préparer un rendez-vous, une présentation).

« La thématique du plug-in renforce un des enjeux esthétiques de Forme Publique qui est de penser la démarche créative de conception au-delà de l’esthétique, pour mieux répondre à la complexité des usages » explique l’établissement.

Les candidatures peuvent être déposées par les concepteurs jusqu’au 11 octobre prochain, le jury sélectionnera alors les lauréats en novembre 2013. La biennale ouvrira ses portes le 12 juin 2014 pour une durée d’un an.

Comme pour la première édition, Defacto s’associe avec Jean-Christophe Choblet.