La Défense ouvre ses portes pour les Journées du Patrimoine 

La Défense ouvre ses portes pour les Journées du Patrimoine

Cette année encore, Defacto a ouvert les coulisses de La Défense au public. Parmi les visites proposées, deux nouveautés cette année : Cœur Défense et l’atelier Moullet. L’architecte Jean Paul Viguier a commenté une partie de la visite du complexe qu’il a dessiné il y a une vingtaine d’années et qui s’est achevé il y a dix ans. Après une présentation du projet, par l’architecte dans l’atrium, Pierre Sertour, ingénieur à l’EPAD aujourd’hui à la retraite a pris le relais de la visite et a fait découvrir aux visiteurs les 33 étages de la tour A. Les trente participants ont pu admirer le panorama s’offrant à eux, puis ils se sont rendus au niveau des salles de conférence et ont clôturé la visite par la zone déserte des taxis. Parmi les visiteurs d’un jour : Agnès venue « en repérage » pour découvrir son futur espace de travail; en effet dans quelques semaines, elle s’installera dans le bâtiment 2 du complexe ou son entreprise Allianz déménagera de Paris pour La Défense  » Je regrette un peu de quitter Paris » lâche t-elle, mais elle semble séduite par le bâtiment.

Autre nouveauté 2010, l’atelier Patrice Moullet, ce musicien a installé son atelier en 1989, après une rencontre avec un ancien directeur de l’EPAD quelques mois plus tôt lors d’une exposition au Grand Palais de Paris. Impressionné par son travail, l’ex directeur de l’EPAD avait proposé à l’artiste un atelier situé sous la voie des Bâtisseurs à côté du bassin Takis. Les différents visiteurs ont découvert ses créations dont une œuvre originale : L’OMNI (Objet Musical Non Identifié), dôme recouvert de 108 facettes colorées, qui chacune au contact de la main émet un son, qui peux changer grâce à un programme informatique.