Forme Publique : « Défense de Jouer » rouvre, « Public String », ferme

Forme Publique : "Défense de Jouer"

Après des mois de fermeture, les grandes balançoires qui composent la biennale du mobilier urbain de Defacto on été remises en service. Fermé quelques semaines après leur mise en service, « Défense de Jouer » est devenue à nouveau accessible. Ces balançoires qui trônent sur la place Basse au niveau de l’Esplanade de La Défense avait été fermées suite à des plaintes de certains habitants de l’immeuble voisin Vision 80 qui se plaignaient du bruit. Les concepteurs de ce mobilier en forme d’arbre ont dû revoir leur copie. Au lieu des quinze assises initialement en place, il n’en reste aujourd’hui que six. Leurs attaches ont été modifiées afin de diminuer le bruit des balancements. Cette réduction du nombre des balançoires permet également de sécuriser le mobilier et ses utilisateurs. Sur le sol en résine sont désormais dessinés de grands rectangles noirs délimitant la zone des balancements.

L’autre mobilier majeur de cette première biennale, « Public String » est à nouveau inaccessible. Ce grand trampoline, implanté sur la pelouse de la Place de La Défense n’était resté installé que quelques heures après le lancement de la Biennale en mars dernier. Le « filer » qui le compose ne résistait pas, à la pression des personnes qui y sautaient. Résultat : L’ouvrage restera fermé de longs mois avant de ré-ouvrir en septembre denier. Mais il ne tarda pas à voir ses grilles de nouveau scellées en raison de « problèmes techniques » explique Defacto.

Cette première Biennale « Forme Publique » qui devait initialement se terminer à la fin de cette année le 31 décembre, sera prolongée jusqu’en mars 2013. Peut être que certains auront la chance de pouvoir profiter de « Public String » ou de « Défense de Jouer » si ce dernier de referme pas.