Devedjian : « Nous devons réinventer, repenser La Défense qui doit de nouveau étonner »

Patrick Devedjian présentant les voeux de Defacto

Cette année la cérémonie était en toute simplicité. Après l’ avoir organisée dans un étage du parking centre, dans une salle de conférence de Cœur Défense et dans un étage de la tour, Defacto a présenté aux acteurs de La Défense et aux habitants ses vœux au sein de La Tour First.

Le président du conseil d’administration, Patrick Devdjian, ne le cache plus. La Défense subit une forte concurrence depuis plusieurs années des autres quartiers de la région dont Saint-Denis. « Le leadership de La Défense n’est pas immuable et nous devons aux côtés des promoteurs, des investisseurs, des commercialisateurs, nous battre pour qu’elle reste le premier quartier d’affaires européen. Dans se combat le rôle de Defacto est majeur, déclare t-il. Nous devons réinventer, repenser La Défense qui doit de nouveau étonner, surprendre et séduire »

Lors de son discours d’un peu plus d’une dizaine de minutes, l’homme fort du département a présenté les plans d’action qui seront mis en place cette année : Plan guide, installation d’un nouveau mobilier publicitaire, mise en valeur des oeuvres d’art,…

Il a jugé « inamissible » qu’en 2013 les PMR (Personnes à mobilier réduite) soient encore contraints d’emprunter des itinéraires longs et complexes.

Méconnus par un très grand nombre et aujourd’hui inusités le président de Defacto, a annoncé que les multiples espaces souterrains inadaptés et délaissés font actuellement l’objet d’études pour accueillir des activités commerciales ou culturelles.

Devedjian, souhaiterait également que le domaine public s’ouvre aux enfants et que les espaces verts soient revus.

Autre dossier important pour l’établissement : les dessertes souterraines. « Nous réalisons dans le quartier des Corolles un chantier test pour la requalification de l’entrepont dont les travaux démarreront cette année. Il servira de modèle pour l’ensemble de ces voies souterraines de desserte ».

Un guide d’accueil pour les nouveaux utilisateurs de La Défense sera lancé par l’établissement prochainement. « Nous travaillons avec les acteurs économiques du site : commercialisateurs, promoteurs, propriétaires et utilisateurs » indique t-il.

Enfin l ‘établissement attribuera avant la fin de cette année l’appel d’offre pour la gestion des quatorze parkings de La Défense soit environ 22 000 places, qui sont actuellement opérés par Vinci via sa filiale Sepadef.