Defacto lance un appel à projet pour réaménager l’entrée de l’Esplanade

Début 2017, le "Belvédère de La Défense" sera entièrement réaménagé avec la création d'un espace de restauration et de services aux entreprises. Ce projet entrainera la destruction de la Vigne et de la Galerie Defacto.

Le "Belvédère de La Défense" avec la Vigne de La Défense et la Gallerie de La Défense en octobre Defense-92.fr

Curiosité de La Défense bientôt la vigne va disparaître. Inaugurée par Bernard Bled, alors directeur de l’EPAD en 2007, la vigne du Clos de Chantecoq, plus connue sous le nom de Vigne de La Défense n’a jamais vraiment donné un bon vin. Implantée tout en bas de l’Esplanade à l’entrée de La Défense, sur l’axe historique la vigne d’une superficie de 0,10 hectares, comportant 350 pieds de chardonnay et 350 pieds de pinot noir va céder la place à partir de 2016 à un nouveau projet de restauration et services aux entreprises mené par Defacto.

Autre espace à faire les frais de ce projet, la « Galerie Defacto » qui fermera elle aussi. Située sous la vigne face à l’entrée de la station du métro « Esplanade de la Défense », la galerie avait pris la place d’un des deux locaux jamais exploités depuis le prolongement de la ligne 1 vers La Défense en 1991. Et cette dernière n’a jamais attiré les foules. Inaugurée en 2008, seules quelques expositions s’y sont déroulées n’attirant que quelques centaines de personnes.

L’établissement de gestion et d’animation de La Défense souhaite réaménager « le belvédère de La Défense » où se trouvent la vigne et la Galerie Defacto en lançant un appel à projet pour la réalisation d’un lieu d’animation et de services aux entreprises avec entre autres un bar « qualitatif » et un espace de restauration.

Les candidats à ce projet pourront exploiter un vaste espace de 1 500m2 en surface (emplacement de la vigne) où selon le cahier de consignes de Defacto, la construction d’un bâtiment devra constituer un « Signal architectural » ,et trois grands volumes (420m2, 400m2 et 150m2) en contrebas, face à l’entrée du métro.

Les candidats ont jusqu’au 23 décembre 2014 à 18h pour déposer leur candidature. Un jury composé des membres de la CAO (Commission d’Appels d’Offres de Defacto) et de personnalités qualifiées émettront alors un avis sur trois candidatures à retenir. Sur la base de l’avis formulé par le jury, le Conseil d’Administration de Defacto, prévu à la fin du printemps 2015, sélectionnera ensuite les trois candidats autorisés à déposer une offre. A l’automne 2015, le jury, donnera son avis sur l’offre à retenir qui sera sélectionnée par le conseil d’administration de Defacto.

Un dépôt de demande de permis de construire pourrait être déposé au printemps 2016, avec un début des travaux à l’automne 2016 et une ouverture de l’équipement début 2017.

Pour télécharger le dossier de candidature cliquez ici