Defacto déploie des cendriers expérimentaux dans le quartier de La Défense

Le gestionnaire de La Défense Defacto vient s'installer plusieurs cendriers expérimentaux un peu partout dans des endroits stratégiques du quartier.

L'un des nouveaux cendriers au pied de la tour First - Defense-92.fr

Les mégots qui jonchent le sol, c’est un fléau pour les villes. Defacto, le gestionnaire de La Défense confronté à cette problématique vient d’installer une dizaine de cendriers expérimentaux dans des endroits stratégiques du quartier.

Imaginée et conçue par Cigabox, la cuve de ce cendrier design permet une contenance d’environ 5 000 mégots.

Une amende de 68 euros pour un jet de mégot au sol

“Pour pallier au classique cendrier inesthétique, le choix de cette expérimentation se porte sur un modèle dont une partie de l’espace est personnalisable pour ajouter de l’information” explique Defacto sur son site internet qui rappelle que le jet d’un mégot par terre expose à une amende de 68 euros et qu’il faut en moyenne entre cinq et dix ans pour une disparition totale d’un morceau de cigarette qui peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau.

Un des cendriers permet également de donner son avis, en jetant son mégot dans la partie désirée, précise l’établissement.