Defacto a choisi les lauréats pour la prochaine édition de Forme Publique

Le jury de Forme Publique, la biennale du mobilier urbain de Defacto vient de sélectionner les six lauréats qui exposeront leurs mobiliers en juin 2016 pour une durée d’un an.

L'affiche de Forme Publique, la troisième biennale du mobilier urbain de La Défense - DR

Ils sont six à avoir été retenus par le jury de Forme Publique. Defacto, l’établissement de gestion et d’animation de La Défense vient de dévoiler le nom des six lauréats qui ont été sélectionnés pour participer à la troisième édition de la biennale du mobilier urbain Forme Publique qui se déroulera de juin 2016 à juin 2017.

Le thème général de cette troisième édition “Village Global” invitait les candidats à aborder cette thématique générale à travers une des trois notions d’usages suivantes : L’abri, le travail hors champ et les stations de mobilité.

Pour la notion de l’abri quatre projets ont été sélectionnés avec “La rue des utopies” de Constantinos Hoursoglou et Florian Lopez (Compagnie des rues), “Les refuges de La Défense” de Maria Tuur et Yoann Dupouy (Tu-Du architecture urbanisme), “Défense de ne pas entrer !” de Sandra Planchez et “Abris basculés” d’Aurélie Chapelle et David Machado (Chape&Mache).

Pour la notion de travail hors champ deux projets sont retenus par le jury : “Big board” d’Alexandre Moronnoz et “Plateformes de travail urbaines” de Pawel Grobelny.

En revanche pour l’usage “Station de mobilité” aucun projet n’a été retenu par le jury.

Le jury était composé de Patrick Devedjian député et président de Defacto ainsi que du département des Hauts-de-Seine, de Joëlle Ceccaldi-Raynaud la maire de Puteaux et vice-présidente du conseil d’administration de Defacto, de Jacques Kossowski député maire de Courbevoie, Nils Aziosmanoff, président fondateur du Cube -centre de création numérique à Issy-les-Moulineaux- et Matali Crasset, designer.