Avec son service « Info Défense », Defacto vient désormais en aide aux visiteurs perdus

Pour venir en aide aux centaines de milliers de visiteurs annuels de La Défense, qui pour beaucoup se perdent dans le quartier, Defacto vient de mettre en place le service « Info Défense ».

Des touristes guidés par le service "Info Défense" - Defense-92.fr

Venir à La Défense pour la première fois, cela peut parfois s’avérer comme chercher la sortie dans un labyrinthe. Pour venir en aide aux centaines de milliers de visiteurs annuels, l’établissement de gestion de La Défense, Defacto a lancé depuis quelques semaines un nouveau service baptisé « Info Défense ».

En plus du Point Info, qui a repris ses murs d’origine, l’établissement a embauché cinq personnes pour guider les visiteurs du quartier qui peinent à trouver leurs destinations finales. Engagés pour 12 mois en contrat d’insertion par le biais du conseil général des Hauts-de-Seine, les nouvelles recrues arpentent tout le quartier, mais seulement en surface. Pas d’aide en revanche pour les automobilistes.

A la sortie du métro Esplanade de La Défense, Gabrielle, 22 ans avec ses deux sacs prête à partir en voyage , semble être un peu perdue devant un plan du quartier. La jeune femme a rendez-vous rue de l’Abreuvoir pour un départ vers Reims en co-voiturage. Ni une, ni deux, Pacôme, l’une des recrues de Defacto, au cv bien rempli, n’hésite pas à l’aborder pour lui indiquer le chemin de son lieu de rendez-vous. Et comme ses collègues, le trotter, ne se contente pas de livrer des indications, il accompagne directement Gabrielle à bon port. « C’est utile, c’est la deuxième fois que je viens à La Défense » explique t-elle, séduite par ce service. Un service auquel certains touristes ne sont pas forcement habitués, et qui au premier abord, peut, malgré les vestes siglées « Info Defacto » susciter l’interrogation. Mais il en faut plus pour décourager Pacôme, revenu dernièrement d’Italie. « J’aime bien le côté relationnel » confie t-il. Si Pacôme ne maitrise pas forcement totalement l’anglais, l’italien est sa seconde langue. Parmi ses quatre autres collègues qui parlent tous au moins deux langues, Rabia nous déclare être ravie de faire partie de l’expérience « Je suis très contente; on met en valeur le quartier ».

L’équipe « Info Défense », qui est chapeautée par Sandrine Carteret, présente chez Defacto depuis de nombreuses années, ne se contente pas que de guider les visiteurs perdus. Leur mission est également d’aller à la rencontre des commerçants et restaurateurs du quartier au moins une fois par semaine (à l’exception de ceux des 4 Temps, du CNIT et de la gare de La Défense) pour entendre leurs remarques et doléances. Une écoute appréciée par Clara, la gérante du restaurant Katclara implanté dans quartier Boieldieu. « Je trouve que c’est très bien; on n’a pas toujours le temps de les appeler et c’est plus humain de voir des gens en vrai » explique t-elle. Sa voisine la pharmacienne, partage le même avis « Quand ça ne va pas on peut les interpeler ». Enfin la mission de l’équipe c’est aussi de remonter toutes les anomalies qu’ils rencontrent lors de leurs balades : escalators à l’arrêt, tags, dalles cassées,….

« Ils sont les ambassadeurs du quartier, en lien direct avec le public » explique Sandrine Carteret qui a en grande partie formé l’équipe. Les cinq compères ont eu un mois, en décembre dernier pour apprendre tout le quartier avec ses places, ses rues, ses tours, ses secteurs mais aussi son histoire. « Au début je me suis dit que ce serait insurmontable » sourit Pacôme. Mais à l’issue de sa formation, il semble plutôt bien connaitre les recoins de La Défense.

L’équipe est présente du lundi au vendredi entre 8h30 et 12h et de 13h à 17h30. Le matin, elle est principalement visible à la sortie F (la Verrière) de la gare de La Défense et la sortie du métro Esplanade de La Défense.