Les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines votent un budget commun de 13,6 M€ pour 2017

Les deux départements qui s'apprêtent à fusionner cette année ont voté un budget commun de 13,6 millions d'euros pour 2017.

Les logos des Hauts-de-Seine et des Yvelines - Defense-92.fr

Le conseil d’administration de l’Etablissement Public Interdépartemental (EPI) qui regroupe les conseils départementaux des Hauts-de-Seine et des Yvelines en vue de leur prochaine fusion a voté ce lundi une enveloppe de 13,6 millions d’euros destinée à financer trois domaines déjà pris en charge.

L’entretien et l’exploitation du réseau routier des deux départements qui sont transférés à cet EPI, a reçu une enveloppe de près de 12,7 millions d’euros et la mobilisation de 300 agents issus des deux départements. Son financement sera assuré à hauteur de 60 % par les Hauts-de-Seine. Le service doit être opérationnel pour le 1er avril prochain.

Le département des Yvelines prendra à sa charge de son côté 67 % des dépenses liées à l’archéologie préventive. Un budget de 1,04 millions d’euros en dépenses et 383 000 euros de recettes propres a été voté pour ce service interdépartemental tant sur les secteurs concurrentiel (fouilles) que non-concurrentiel (diagnostics) pour cette activité, créée depuis le 1er août 2016. 23 000 euros en section d’investissement permettront également de financer l’acquisition et le renouvellement du matériel.

Le budget de l’adoption est lui de 102 000 euros financé à 60 % par le 92 et 40 % par le 78. Le nouveau service interdépartemental de l’adoption qui est composé d’une vingtaine d’agents, a ouvert ses portes début janvier 2017

Concernant les charges de fonctionnement, chaque département ajoutera 105 000 euros au pot commun. En tout les Hauts-de-Seine débourseront 7,9 millions d’euros contre 5,6 millions d’euros pour les Yvelines. « Toutes ces ressources, mises en commun au sein de l’EPI, sont financées uniquement par des transferts des budgets des services des deux départements, à l’euro près » expliquent dans un communiqué les départements du 92 et 78.