Les commerces de la Coupole tous fermés ou presque…

La galerie de la Coupole

La galerie commerciale de la Coupole, a officiellement fermé ses portes le vendredi 24 décembre au soir, suite à l’arrêté municipal du maire de Courbevoie Jacques Kosowski qui avait fixé le réveillon de Noël pour dernier jour d’ activité de la Coupole. La quasi totalité des commerces et restaurants qui étaient encore ouverts malgré le premier arrêté municipal qui ordonnait l’arrêt de l’activité dans la galerie en juin dernier étaient, le jeudi 23 et vendredi 24 décembre, entrain de procéder à leur fermeture, ou de déménager. Même si les commerçants ont pour la plupart touché leurs première indemnisation de rachat du fond de commerce, beaucoup de tristesse et d’émotion étaient visibles sur les visages des gérants, qui voyaient des années de travail se terminer à la veille de Noël.

Certaine enseignes, qui avaient déjà d’autres boutiques dans le quartier seront transférées, comme XL Vision, Féminin Pluriel, la boulangerie Karly,… D’autres cherchent des locaux dans le quartier et certaines pensent à l’avenir hors le quartier.

Sur la trentaine de boutiques et restaurants présents dans le centre, seul trois ont pour l’instant refusé les conditions du protocole fixé par l’EPADESA sur le rachat de leur fond de commerce et ont décidé de ne pas fermer leur boutique le 24 décembre et de continuer leur activité. Il s’agit des boutiques : Sonia B, CD Photo et Hair Line. En revanche seul le Club Med Gym a l’autorisation de rester ouvert pendant toute la durée des travaux.

Les travaux de la construction des murs de cheminement menant vers les sorties de secours et entrée des parkings reprendront mi-janvier pour s’achever à la fin mars. Durant tout ce temps l’EPADESA tentera de faire passer le public par le Parvis de La Défense et limitera le passage dans la galerie pour les PMR et utilisateurs des parkings. Une situation qui interroge Sébastien le gérant de la boutique CD Photo, qui ne comprend pas pourquoi sa boutique ne peut plus continuer son activité alors que les passants pourront toujours empreinter la galerie.

Quand à l’avenir de la galerie, la Foncière Bordelaise l’ayant reprise pourrait la céder à Unibail-Rodamco. En effet, selon nos informations Unibail-Rodamco pourrait se servir de son programme « Trinity » qui prévoit la construction de plusieurs immeubles sur l’avenue de la Division Leclerc afin de créer un lien entre le CNIT et la galerie de la Coupole permettant ainsi de former une nouvelle grande galerie commerciale. Rappelons qu’Unibail-Rodamco est propriétaire du centre commercial des Quatre Temps, du CNIT et projette dans les prochains mois la construction de la tour Phare située à proximité du CNIT, place Carpeaux, de la tour Majunga et du programme Trinity.