Le passage des avions et des hélicoptères pour le 14 juillet passionne

Des centaines de personnes se sont réunies du pont de Neuilly jusqu’au toit de la Grande Arche pour admirer le passage des avions et hélicoptères en ce 14 juillet.

Plusieurs centaines de personnes ont assisté au défilé aérien du 14 juillet 2017 - Defense-92.fr

Pour contempler le passage des avions et hélicoptères lors du défilé du 14 juillet c’est le point de vue idéal. Cette année encore plusieurs centaines de personnes se sont massées du pont de Neuilly jusqu’au parvis de La Défense mais aussi sur le Toit de l’Arche rouvert depuis juin dernier pour admirer le défilé aérien lors de son passage le long de l’axe historique.

Cette année le show qui s’est déroulé comme toujours en deux temps a mis en scène soixante-trois avions dont les très remarqués F16 et F22 de l’armée américaine -invités d’honneur pour ce 14 juillet- et vingt-neuf hélicoptères pour le grand plaisir des yeux (le programme du défilé est à retrouver ici). Au-dessus du pont de Neuilly, à plus d’une demi-heure du début des festivités, les nombreux photographes amateurs, passionnés d’aviation ou de photos attendent avec impatience le ballet des aéronefs.

Au loin, les Alphajet qui doivent ouvrir le ballet avec leur traditionnelle traînée bleu, blanc, rouge apparaissent. C’est parti. Chacun shoot autant qu’il le peut ; ceux qui n’ont pas d’appareil photo dégainent leur smartphone ou admirent tout simplement le spectacle avec leurs yeux.

Un show qui n’a pas laissé de marbre Bruno, un habitant de Rueil venu avec ses deux jeunes garçons. “Je suis venu pour mes enfants, c’était très chouette” confie le papa de Charles et Bastien. “C’était super de voir passer les avions” s’émerveille Bastien. Un avis partagé par son grand frère comblé de voir les avions le survoler d’aussi près. Mikaël, un passionné de l’aviation civile et militaire nous explique être venu pour la première fois au pont de Neuilly pour le défilé s’est dit “satisfait” de son emplacement.

900 personnes sur le Toit de l’Arche pour admirer le spectacle

Si beaucoup étaient au sol d’autres ont préféré prendre un peu de hauteur pour découvrir le défilé. Alors que jusqu’à présent seuls quelques privilégiés avaient leurs accès au sommet des tours de La Défense pour voir passer les engins de plus près, cette année il était enfin possible d’accéder au Toit de l’Arche où des animations festives étaient proposées sur le pont promenade et son belvédère.

Un choix qu’ont fait 900 personnes dont Daniel et Séverine avec leur petite Eva, trois ans. “On était venus à l’ouverture en juin et on s’était dit qu’il fallait revenir pour le 14 juillet, explique Daniel. Notre fille adore les avions, elle les a vu passer lors des répétitions depuis chez nous à Courbevoie”. Pour Séverine cette ballade était surtout l’occasion de fêter comme il se doit la tradition du 14 juillet avec sa fille. Non loin de la petite famille, Hervé et René, deux récents amateurs de l’aviation ont grimpé sur le Toit “pour être au plus près” afin d’admirer surtout les F22 et F16 de l’armée américaine. “C’est quelque chose que ne l’on reverra pas de sitôt” s’enthousiasme René “très content” de son point de vue. Mais certains n’ont pas eu de chance comme Emmanuel, un passionné de photos qui dit avoir raté “de peu” le début du défilé et à son grand regret l’ouverture avec la Patrouille de France.

  • BlackWinny

    J’ai une chance extraordinaire, je vois tout le défilé aérien depuis la fenêtre de ma cuisine à Nanterre. Ils passent là à deux cent mètres de mes fenêtres près du Marché de Nanterre, et j’ai une vue gigantesque sur tout l’espace aérien depuis mon sixième étage. L’endroit rêvé.

  • Emmanuel Raussin

    Merci de remuer le couteau dans la plaie :-). Oui, il m’a manqué de quelques secondes pour prendre la patrouille du parvis de l’Arche… 🙁