Patrick Devedjian et Michel Mercie visitent les travaux de prolongement du T2

Patrick Devedjian à gauche et Michel Mercier à droite.

Patrick Devedjian, ministre auprès du Premier ministre, chargé de la mise en œuvre du plan de relance, président du Conseil général des Hauts-de-Seine et président de Defacto, avec Michel Mercier, ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire ont visité le chantier du prolongement du Tramway T2 (La Défense – Bezons) accompagnés notamment par le préfet des Hauts-de-Seine Patrick Strodza et Philippe Juvin maire de La Garrene Colombes. Le cortège a dans un premier temps visité en bus le tracé de la ligne de la Place de Belgique à La Défense, puis il a visité le futur centre de maintenance du tramway à Colombes avant de repartir en bus pour suivre le tracé de la ligne jusqu’au Pont de Bezons.

A l’issue des travaux le Tramway T2 sera prolongé de 4,2 kilomètres au nord, entre La Défense et Bezons, avec 7 nouvelles stations. A sa mise en service en 2012, il traversera 4 nouvelles communes dans les Hauts-de-Seine (Courbevoie, La Garenne-Colombes, Colombes et Nanterre) et une dans le Val d’Oise (Bezons). Inscrit dans le cadre du Contrat de projets Etat-Région 2007-2013, le coût total de l’opération est de 223,49 M€ (aux conditions économiques 2006) « Certainement 10% en plus aujourd’hui » à précisé Patrick Devedjian qui a expliqué qu’il y avait eu « quelques petits problèmes, qui ont retardé les travaux » liés au relogement d’habitants sur le tracé de la ligne, aujourd’hui résolus. Le financement du projet est réparti entre la Région Ile-de-France (146,23 M€ – 65 %), l’Etat (38,80 M€ – 17 %), les Conseils généraux des Hauts-de-Seine (19,81 M€ – 9 %), du Val d’Oise (13 M€ – 6%), et la RATP (5,65 M€ – 3%).

Ce projet est coordonné par le STIF qui a désigné les Conseils généraux des Hauts-de-Seine, du Val d’Oise et de la RATP comme maîtres d’ouvrage du projet. Le Conseil général des Hauts-de-Seine assure la coordination des maîtres d’ouvrage.