Le chantier de la tour Carpe Diem est reparti

L'incendie de la tour Carpe Diem

Interrompu depuis le vendredi 20 juillet 2012, suite à un incendie sur sa base vie, le chantier de la tour Carpe Diem a repris le lundi 30 juillet 2012. L’interruption des travaux d’une semaine, ne devraient pas avoir d’incidence sur le chantier. Le retard devrait être rattrapé explique Aviva, le co-investisseur avec le Crédit Agricole qui mise toujours sur une livraison en février 2013 de Carpe Diem.

Les quelques 400 ouvriers, équipes d’encadrements et responsables ne devraient pas être pénalisés par l’incendie et donc soit percevoir leur salaire durant l’interruption soit utiliser une semaine de congé.

Les 14 bungalows sinistrés installés sur deux niveaux qui se situent sous un portique où reposent d’autre modules préfabriqués sur quatre niveaux, seront remplacés du lundi 6 août au vendredi 17 août 2012. Ce remplacement concernera uniquement les deux premiers niveaux, soit ceux touchés par l’incendie. Ces préfabriqués dont seul le premier étage a brulé mais dont le second a été abimé par les fumées accueillaient des bureaux au RDC et des vestiaires au premier. Durant la semaine d’interruption du chantier, un escalier provisoire a été monté afin de remplacer celui qui permettait les accès aux bungalows des deuxième, troisième, quatrième et cinquième étage, partiellement condamné.

La bâche de décoration qui recouvrait les bungalows sera aussi remplacée pour les quelques mois restants du chantier.

L’origine de ce sinistre, qui s’est déroulé après la fermeture du chantier, vendredi 20 juillet 2012 vers 21h ne causant aucun blessé, serait accidentelle.