L’évacuation des terres d’Eole se fera par la Seine

Les 1,3 million de tonnes de terre creusées par le tunnelier d'Eole seront filtrés, pressés, stockés et évacués par un port fluvial spécialement construit en bordure de Seine.

La plateforme construite sur la Seine accueillera la station de traitement des boues du tunnelier Eole - Defense-92.fr

Dans quelques mois il partira à l’assaut du sous-sol parisien. Pour creuser les huit kilomètres du tunnel d’Eole (RER E) entre La Défense et l’actuel terminus de la ligne à Paris Saint-Lazare, c’est un tunnelier qui se mettra d’ici la fin de l’année à la tâche. Plutôt que d’utiliser des milliers de camions pour évacuer les quelques 1,3 million de tonnes de terre c’est l’option fluviale qui a été retenue par la SNCF. Sur le quai du Président Paul Doumer à l’angle de la rue de l’Abreuvoir un port provisoire est actuellement en construction par Bouygues Construction qui à la charge de réaliser ce tronçon d’Eole.

Cette installation permettra durant toute une partie du chantier, le traitement de 1,3 million de tonnes de déblais issus du creusement du tunnel. Les terres seront ensuite évacuées par la Seine à l’aide de barges.

Considérée comme une installation classée, cette station fait actuellement l’objet d’une enquête publique en mairie de Courbevoie même si le chantier de l’équipement a déjà débuté depuis mars dernier. La plateforme est construite sur une dalle en béton reposant sur 56 pieux plantés dans le fleuve, à 30 mètres de profondeur environ.

L’exploitation de cette installation doit durer deux ans, et son démontage prendra huit mois environ. C’est là que seront préparées puis recyclées les boues nécessaires au creusement du tunnel. Dans un premier temps les terres seront transportés par des conduites à quatre mètres de hauteur, portées par des poteaux à travers le parc Freudenstadt, puis le long des rues de Bezons et de l’Abreuvoir jusqu’à la mi-2019. C’est une fois que le tunnelier aura passé le puits de l’Abreuvoir situé à quelques dizaines de mètres de la base Seine, que la conduite sera démontée sur sa quasi-longueur et seule subsistera la partie enjambant le quai.

L’enquête publique qui a débuté le 28 mai s’achèvera le 28 juin prochain. Elle se déroule à la mairie de Courbevoie au 2, place de l’Hôtel-de-ville (premier étage, service permis de construire). Le dossier peut être consulté les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 8h30 à 12h15 et de 13 heures à 17h30 et les mardis de 13 heures à 17h30.