La brocante du Faubourg de l’Arche attire les chineurs pour sa dixième édition

Pour la dixième édition de la brocante du Faubourg de l'Arche de nombreux visiteurs se sont donné rendez-vous dans les rues du quartier pour dénicher de bonnes affaires.

La brocante du Faubourg de l'Arche le 4 octobre 2015 - Defense-92.Fr

Dix ans déjà qu’elle existe. Cette année, la brocante du Faubourg de l’Arche qui fût créée en 2005 a soufflé ses dix bougies. Fondé par Michèle Tellier, présidente de l’association « Passé-Présent » à la demande de la mairie et des habitants du quartier, ce grand vide-grenier qui totalise quelques 350 vendeurs, majoritairement des riverains est devenu le traditionnel rendez-vous des dénicheurs de bonnes affaires au début du mois d’octobre. « La brocante a été complète dès le début septembre et a nécessité trois mois de travail pour l’organiser » explique Michèle Tellier qui ne souhaite pas agrandir la brocante pour éviter que cela soit « ingérable ». Et pour cette dixième édition le temps a été clément avec un bel ensoleillement dans la matinée et des températures un peu fraîches mais agréables. Même si le mois d’octobre a souvent tendance à être pluvieux, la brocante a eu la chance de passer entre les gouttes depuis ces dernières années et l’organisatrice souhaite maintenir la manifestation au début de l’automne.

Pour Fernandès, 74 ans qui habite à Colombes hors de question de rater ce vide grenier avec son fils, Jean « Ca se passe très bien » confie-telle en regrettant la faible fréquentation dans la matinée « Il y a eu de meilleures journées » sourie Fernandès qui conserve depuis des années le même emplacement près du Monoprix. Jean-François tiens lui son stand avec sa femme et son fils et il a le sourire pour lui aussi « tout va bien ».

Dans les rues du quartier Nora et Rania deux amies ont les bras chargés de trouvailles. « J’adore chiner, cette brocante est sympa » explique Nora qui a déniché des affaires pour ses enfants. Plus loin Fabien et Dorothée ont profité de cette journée pour se balader avec leurs deux enfants Jules et Jeanne. « On leur a donné a chacun quinze euros pour qu’il s’achètent des jouets » confient les deux parents.

Les ouvertures des inscriptions pour la onzième édition qui se déroulera en octobre 2016 débuteront en janvier prochain.