Tour Areva

La tour Areva

La tour Areva (CB 1) est probablement l’une des tours les plus sobres de La Défense mais surtout l’une des plus emblématiques.

Skidmore, Owings and Merrill est invité par l’EPAD à travailler, en qualité de consultant, dans le cadre du projet de la tour Fiat lancé en 1969 (il est alors question de construire une seconde tour identique sur l’emplacement de la tour CB 2, la tour Elf) et plus globalement pour l’aménagement de l’espace qui s’étend sur 7 hectares.

 

Le projet de la tour Fiat avec sa jumelle

Le projet de la tour Fiat avec sa jumelle

 

Le cabinet propose une tour simple et sobre avec une façade de granit noir s’inspirant du film 2001, l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick sorti un an plus tôt en 1968. Beaucoup de personnes reconnaissent aujourd’hui encore un lien, sans forcement savoir qu’il était voulu.

Afin de minimiser l’effet de hauteur vu du sol, les architectes ont décidé de faire des 2 800 fenêtres teintées en noir un élargissement vers le sommet, ce qui est facilement remarquable en observant la tour.

Le bâtiment qui développe 102 500 m² est réparti sur 46 étages pour une hauteur de 178 mètres. Son poids est de 145 000 tonnes dont 5 000 tonnes d’acier, 4 000 tonnes de granit noir pour les façades et 45 000 m3 pour le béton. Son emprise au sol rectangulaire est de 54,56 m sur 42,64 m.  

 

Francois Bloch-Laine, Francis Bouygues et Giovanni Agnelli le 9 février 1972 devant la maquette de la tour Fiat lors du lancement des travaux

Francois Bloch-Laine, Francis Bouygues et Giovanni Agnelli le 9 février 1972 devant la maquette de la tour Fiat lors du lancement des travaux

 

Comme la loi l’impose, l’agence américaine doit s’associer avec une agence française. Ce sera avec l’agence Roger Saubot et François Julien, fondée quelques années plus tôt en 1964. La fille de l’architecte français Roger Saubot, Clémence Fiant-Saubot se rappelle une anecdote que son père aimait raconter sur ses débuts. En plein mois d’août Francis Bouygues cherchait un architecte anglophone ne prenant pas de vacances, ce qui était le cas pour son agence.

La construction de l’édifice réalisée par Bouygues Construction se déroulera entre la fin 1972 et octobre 1974. A son achèvement elle sera la plus haute tour de France jusqu’à ce que la tour Elf soit construite 11 ans plus tard en 1985.

 

[nggallery id=138]

 

La tour prendra le nom de son occupant, Fiat, jusqu’en 1995, date à laquelle elle fût rebaptisée Framatome pour devenir enfin la tour Areva en 2003. Malgré les années, l’emplacement de l’ancienne enseigne Fiat reste visible et certains la désignent encore par ce nom.

A ses débuts la tour accueillait en son dernier étage l’appartement de Giovanni Agnelli, le PDG de Fiat.

Patrick de Gayardon a sauté « officiellement » de la tour Fiat en Base Jump en 1987, fait peu commun car les sauts urbains sont très rarement autorisés en France.

 

[nggallery id=139]

Articles similaires