Immeuble Les Miroirs

Immeuble les Miroirs

L’ensemble des Miroirs est  la première opération majeure du secteur, conçue par Henri La Fonta qui signera durant les années 80 plusieurs réalisations. Prenant place en bordure du circulaire, l’ensemble de 57 500 m² est composé de deux bâtiments reliés par une passerelle enjambant le circulaire permettant d’effectuer la liaison avec la dalle de La Défense. Celle-ci passe à travers la faille des deux bâtiments qui sont eux mêmes reliés par deux passerelles superposées. Cette configuration donne ainsi l’illusion d’un château fort (l’ensemble des Miroirs) avec les douves (le circulaire) et le pont levis (la passerelle). Les Miroirs sont accessibles également par le côté Courbevoie via une entrée qui est, elle, plus classique.

L’immeuble, à usage principal de bureaux, se compose de quatre corps de bâtiments dénommés respectivement :  

  • Bâtiment A, d’une superficie de 10 369 m²
  • Bâtiment B, d’une superficie  de 22 502 m²
  • Bâtiment C, d’une superficie de 21 799 m²
  • Bâtiment D, d’une superficie de 10 120 m²

L’immeuble inclut  également un RIE et une Cafétéria d’une superficie de 1 668 m² situés en rez-de-dalle du Bâtiment D, ainsi qu’un parc de stationnement d’une superficie de 23 149 m² situé sur six niveaux de la partie centrale de l’immeuble.

Les Miroirs est un l’un des rares immeubles privés de La Défense dont la cour intérieure reliant Courbevoie à La Défense, sert de passage public aux piétons,.

Pour les véhicules, l’ensemble est accessible par une grande rampe.

Au cœur de l’ensemble, dans la cour, trône l’œuvre signée par l’artiste Deverne : « La Mosaïque », composée d’une dizaine de tubes en béton, habillés de mosaïques de couleur blanche, verte et bleue, implantés dans un bassin.

Après le départ d’Atos Origin, ayant libéré une partie du bâtiment, son propriétaire, SICC de Paris, a entrepris en 2013 une rénovation des plateaux en conservant la façade d’origine.

Saint-Gobain, l’un des principaux occupants de l’ensemble semble décidé à quitter son immeuble dans les années à venir pour s’installer dans un nouveau bâtiment remplaçant le projet Générali.

 

[nggallery id=129]

Articles similaires