Résidence Damiers Anjou-Infra

Les Damiers Infra

Achevé quelques années après la tour Assur, l’ensemble des Damiers est une commande par l’assureur Assur au quatuor Jean-  Jacques Binoux, Michel Folliasson, Abro  Kandjian. Les 780 logements composant les quatre bâtiments des Damiers : Bretagne, Anjou-Infra, Champagne et Dauphiné sont destinés en priorité aux salariés de l’assureur qui souhaitait rapprocher au maximum ses collaborateurs de son siège.

Le Damier Anjou-Infra fait partie d’un ensemble de quatre bâtiments décalés les uns derrière les autres vers Courbevoie, qui prennent tous la forme d’un « L » créant un effet pyramide permettant d’offrir à de nombreux appartements de très grandes terrasses.

Anjou-Infra (CH 32) qui comprend 108 logements prend sa base dès le niveau naturel, la partie Infra offre à tous les appartements de grandes terrasses, tandis que la partie haute du bâtiment, au-dessus la dalle, prend la forme d’un petit « L ».

La façade en béton brute est faite de 25 000 éléments préfabriqués (pour les quatre bâtiments) avec des motifs circulaires à la fois en creux et en relief.

Le Damier Anjou-Infra et le Damier Bretagne sont rachetés par le bailleur Logis-Transports (filiale de la RATP) en 2001 à l’ex UAP devenue AXA en novembre 1996.

Depuis 2007, les Damiers Anjou-Infra et Bretagne font l’objet d’un projet de démolition pour laisser place au projet Hermitage Plaza. Un permis de démolir a été accordé début 2011.

 

[nggallery id=117]

Articles similaires