« Sphelix », une nouvelle œuvre d’art pour La Défense

L'oeuvre Sphelix

Une nouvelle œuvre d’art a rejoint depuis quelques semaines le grand musée à ciel ouvert de La Défense. Imaginé et conçu par l’artiste Johnny Hawkes « Sphelix », sphère construite en GRP, résines époxy et des peintures de carrosserie, est installé au pied de l’immeuble Pratéorium, place des Reflets. Cette sphère blanche, qui est en fait une moitié de sphère donne l’image d’une hélice, ou bien d’une « épluchure d’orange » est entièrement lisse, posée sur un socle gris de même matière.

Dix œuvres de forme similaire, mais de couleurs différentes ont été créés par l’artiste. C’est l’édition n°5 de cette Sphelix qui a trouvé La Défense comme lieu de domicile.

L’œuvre a été posée à la demande de Capital & Continental, propriétaire de l’immeuble Pratéorium, toujours vide depuis sa livraison. Le propriétaire indique avoir de « bonnes pistes » pour trouver un locataire dans les prochains mois.