Se divertir sous la dalle de La Défense c’est maintenant possible avec l’Alternatif

Une partie du parking Villon vient d'être reconverti en un espace de vie où 1 600 mètres carrés sont désormais consacrés à la culture et à la fête.

L'Alternatif a été inauguré le jeudi 20 septembre - Defense-92.fr

Alors que dans le ciel de La Défense les tours continuent de pousser, la vie prend maintenant possession des sous-sols. Longtemps uniquement consacrés aux fonctions de transports et de livraisons les espaces sous la dalle sont peu à peu reconvertis pour y accueillir du public. L’une des premières mutations notables c’est « L’Alternatif », un nouvel espace de 1 600 mètres carrés consacrés à la culture et la fête qui a été inauguré la semaine dernière dans l’un des niveaux du parking Villon au pied de la tour Majunga.

L’espace avec le bar et restaurant de l’Alternatif – Defense-92.fr

Développé par Defacto, (le gestionnaire du quartier d’affaires), Indigo (le délégataire des parkings de La Défense) et Culture et Patrimoine (l’exploitant du lieu), l’Alternatif se veut comme un lieu hybride où a été aménagé un espace consacré à la restauration, à la culture et un grand auditorium modulable de 480 places doté d’un écran LED 6,5 mètres sur 3,5 mètres « Pitch 2.3mm ». Le tout pouvant accueillir jusqu’à 800 personnes.

« C’est un lieu qui a vu le jour en un peu moins de deux ans. Au mois de février dernier il y avait encore des voitures garées, se rappelle Didier Gouband, le président de Culture et Patrimoine. Notre ambition est de redonner vie à des sites d’exception, en leur trouvant des destinations atypiques, porteuses de sens et qui devancent les attentes du marché ».

La salle d’exposition de l’Alternatif et son balcon qui s’ouvre sur l’exterieur – Defense-92.fr

 

Si l’Alternatif s’adresse avant tout aux entreprises désireuses d’organiser des séminaires, présentation de produits ou autres conférences, l’espace est tout de même ouvert au public qui peut y manger ou boire un verre.

Un investissement de 5 millions d’euros

« Avant, ici c’était une rampe où se garaient les voitures, aujourd’hui on a un peu de mal à imaginer ce nouveau lieu », confie Serge Clémente, le président du directoire d’Indigo, qui gère quelques 23 000 places de stationnement dans le quartier, ce qui en fait la plus grande concession de parkings au monde avec un taux d’occupation en journée qui ne dépasse pas les 60 %. « La transformation du parking fut un véritable défi technologique, avec notamment, le renforcement de la structure pour accepter les nouvelles charges (250 kg/m2 pour un parking vs 600 kg/m2 pour l’Alternatif). L’aménagement de cet espace, dédié à l’art, aux rencontres et aux nouveaux modes de travail a nécessité un investissement de près de 5 millions d’euros pour Indigo » poursuit Serge Clémente.

Le niveau du parking Villon avant sa transformation en l’Alternatif – DR

« Ici, nous sommes dans la préfiguration de ce qu’on imagine chez Defacto pour demain », explique pour sa part Marie-Célie Guillaume la DG de Defacto. Son établissement qui doit fusionner avec l’Epadesa l’année prochaine pour former Paris La Défense espère mener bientôt deux autres projets emblématiques dédiés à la restauration : »Table Square » et « Oxygen » qui ont aujourd’hui pris du (beaucoup) retard.

Le plan de l’Alternatif : En haut l’espace restauration, à droite l’espace consacré aux expositions avec le balcon sur l’extérieur et en bas l’auditorium de 480 places – DR