Y aura t-il un jour une tour en bois à La Défense ?

Une tour en bois s'érigera t-elle dans quelques années dans la skyline de La Défense ? Lors d'un congrès sur la filière bois, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, a annoncé sa volonté de voir se construire une tour à structure bois à La Défense ou dans sa ville du Mans.

La tour en bois "Forté Living" à Melbourne en Australie - Emma Cross photographer

Après les tours en béton et en acier, y aura t-il un jour des tours en bois dans le quartier d’affaires de La Défense ? C’est en tout cas le rêve de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture. Lors d’un congrès de la filière sur le bois, le ministre, qui a évoqué son souhait de voir se construire une tour en bois à La Défense ou dans sa ville du Mans, a annoncé le lancement d’un « Appel à manifestation d’intérêt sur les bâtiments multi étages en bois ». En 2016 un concours de conception-réalisation sera lancé et le démarrage des chantiers devrait avoir lieu en 2017, explique le Figaro. Pour l’heure pas de précision sur les montants concernés par cette procédure de présélection de candidats qui seront invités à présenter des appels d’offres restreints.

Dans le monde les projets de tels édifices se multiplient. En Grande Bretagne, à Londres un immeuble de huit étages accueillant 29 logements sociaux est à ce jour la plus haute structure bois d’Europe, tandis que « Forté Living » la plus haute tour du monde avec 10 niveaux a été bâtie à Melbourne en Australie. La tour australienne sera détrônée par la tour Treet en Norvège actuellement en construction qui totalisera 14 étages. Mais pour peu de temps, car déjà, à Vienne en Autriche, un projet de construction d’une tour de 24 étages, chiffré à 60 millions d’euros, qui doit voir le jour en 2018, est dans les cartons.