Le Granit du Vermont habillera aussi la paroi nord de la Grande Arche

Après la rénovation de la paroi sud de la Grande Arche et de son toit menée jusqu’en avril dernier par le Ministère de l’Environnement les co-propriétaires de la paroi nord vont enfin rénover leur façade.

La paroi nord de La Grande Arche (à droite sur la photo) sera rénovée d'ici l'automne 2018 - Defense-92.fr

Le granite du Vermont habillera bientôt aussi la paroi nord de la Grande Arche. Après la rénovation de la paroi sud de l’Arche de son toit et de ses deux escaliers, menée par le ministère de l’Environnement durant plus de deux ans qui s’est achevée en avril dernier, les co-propriétaires de la paroi nord vont bientôt faire de même.

“La décision de rénover la paroi nord a été prise lors d’une assemblé générale de la copropriété”, confie Eric Juhé, le président de Telmma qui assure le property management auprès des trois propriétaires de la paroi nord (AXA IM, la Caisse des dépôts et consignations et la SCI Domaine de Pouilly). Le chantier qui sera moins conséquent que celui de son voisin consistera tout de même à remplacer le marbre de Carrare -qui avait rapidement montré des faiblesses par ses accroches- sur les deux pignons nord et la façade intérieure. La façade extérieure ayant elle été déjà rénovée entre 2014 et 2016.

La façade extérieur nord de la Grande Arche a été rénové entre 2014 et 2016 – Defense-92.fr

“On va utiliser les mêmes matériaux pour conserver l’intégrité de l’œuvre”

Comme pour la paroi sud, le trio de co-propriétaires de la partie nord va utiliser le même matériau pour remplacer le marbre de Carrare : du granite Bethel White. La pierre viendra une nouvelle fois d’une carrière du Vermont, l’un des plus petits états situé dans le nord-est des Etats-Unis et sera traitée en Espagne. “On va utiliser les mêmes matériaux pour conserver l’intégrité de l’œuvre” assure ainsi le porte-parole des copropriétaires qui explique avoir réservé la pierre. Des blocs de granite qui ont d’ailleurs été choisis la semaine dernière par Artelia et le cabinet d’architecte Valode et Pistre, déjà à l’origine de la rénovation de la paroi sud et du toit.

Les propriétaires de la paroi nord entendent ainsi clore définitivement la polémique qui avait été lancée par un collectif d’architectes, Paul Andreu et Paul Chemetov en tête, à la fin de l’année dernière. Les architectes avaient alors dans une tribune, exprimé leurs craintes face à un possible manque d’unité dans les travaux avec l’utilisation de pierres différentes. “Il y a eu un très gros défaut de communication de notre part” reconnait Eric Juhé qui explique qu’à l’époque l’association des architectes n’était pas au courant des décisions prises par les propriétaires de la paroi nord. “On a pas assez communiqué avec tous les acteurs publiques, les associations et journalistes ce qui a pu laisser des inquiétudes” concède le porte-parole du syndic qui pour cette rénovation a rencontré l’année dernière Paul Andreu pour le rassurer. L’architecte français avait secondé son homologue John Otto Von Spreckelsen l’architecte de l’Arche pendant sa construction puis avait assisté le ministère et Eiffage pour la rénovation.

La façade intérieur nord de l’Arche et l’un de ses deux pignons – Defense-92.fr

Une Grande Arche entièrement remise à neuf pour ses trente ans

Les cadres des fenêtres de la façade intérieure seront quant à eux recouverts par des tôles en aluminium et une nacelle sera installée afin de permettre le nettoyage de cette vaste partie qui ne l’avait jamais été depuis l’origine du bâtiment.

Les travaux qui débuteront dès cet été doivent s’achever pour l’automne 2018. La Grande Arche, bâtiment iconique de La Défense qui a vu son toit ré-ouvrir le 1er juin dernier pourra alors célébrer en 2019 son trentième anniversaire dans ses nouveaux habits.