Le marché de Noël de La Défense s’achève sur un bilan positif

Après cinq semaines, le marché de Noël de La Défense s'est terminé sur un bilan qui sans être prodigieux a été bien meilleur qu'en 2015 et 2016.

Le marché de Noël de La Défense s'est achevé ce 28 décembre - Defense-92.fr

C’est pour son dernier jour que le soleil a enfin brillé au-dessus du marché de Noël de La Défense dont la 23ème édition s’est achevée ce jeudi 28 décembre. Si l’édition 2015, post-attentat avait été particulièrement difficile et 2016 guère mieux, celle de 2017, aura été, sans être exceptionnelle, bien meilleure.

« Cette année aura été une bonne année où l’on a eu beaucoup plus de monde malgré la météo », se réjouit Jean-Claude Mérite, le président-fondateur du marché qui estime le nombre de visiteurs à plus d’1,5 million avec des pics jusqu’à 150 000 passages les samedis.

« On a l’impression que les gens reviennent un peu, je trouve que l’on a eu plus de touristes que d’habitude », note Manuel, un vendeur de produits artisanaux qu’il chine lui-même tout au long de l’année dans plusieurs pays d’Asie. Mais pour le commercant, le niveau d’avant les attentats n’a pas encore été retrouvé. « On a travaillé comme en 2016, mais j’ai ma clientèle d’habitués », confie quand à lui Christian qui vend depuis dix ans déjà pains d’épices et miels artisanaux. Non loin de son stand, Enzo qui proposait dans son chalet en bois des petites répliques de guitares juge son bilan « moyen » mais explique préférer le cadre de travail du marché de La Défense à celui des Champs-Elysées. « C’était comme chaque année, on a fait se que l’on avait à faire, c’était pas excellent mais on est bien », explique pour sa part Théo qui a proposé pendant cinq semaines fromages et charcuteries

Du côté des restaurants, si Jorge avec son établissement brésilien tire un bilan mitigé à cause de la mauvaise météo, chez les québécois on a le sourire. « C’était super, les gens étaient tellement gentils, c’est un très bon bilan, affirme Carole qui était à la tête d’une équipe de quatorze vendeurs tout droit venus du Canada. Nos clients sont de plus en plus contents de nous retrouver ; ils nous attendaient ».

Si Jean-Claude Mérite se refuse à dire que son marché de Noël a fait oublier celui des Champs Elysées, la 23ème édition du village de La Défense a tout de même attiré bien plus de touristes internationaux. « On a entendu beaucoup parler anglais et allemand », explique l’entrepreneur. Un avis partagé par plusieurs commerçants qui disent avoir reçu des anglais mais aussi des italiens, des espagnols mais aussi des touristes asiatiques.