La manifestation Quais Libres une nouvelle fois annulée

Les villes de Puteaux, Courbevoie et Asnières sur Seine ont décidé d’annuler pour la seconde année l’édition de Quais Libres.

L'opération Quais Libres en 2015 - Defense-92.fr

Bis répétita. Déjà annulée en 2016 à la suite de l’attentat de Nice, l’édition de Quais Libres n’aura également pas lieu cette année. Cette manifestation qui se déroule chaque année lors du premier dimanche de septembre ouvre le temps d’une journée, aux piétons et cyclistes, les quais de Seine interdits aux véhicules, entre les ponts de Puteaux et de Clichy à Asnières-sur-Seine.

Le risque terroriste étant encore trop important les villes de Puteaux, Courbevoie et Asnières ont ainsi décidé d’annuler ce rendez-vous populaire. Les trois villes justifient cette annulation par des « difficultés à assurer des conditions de sécurité satisfaisantes sur la totalité du parcours » long de six kilomètres. Cependant la ville de Courbevoie, à l’origine de ce rendez-vous annuel, annonce « étudier toutes les possibilités permettant d’organiser une nouvelle édition l’an prochain ».

Depuis l’attentat de Nice de nombreux autres événements ont été annulés dans le quartier d’affaires comme les éditions 2016 et 2017 de la Course 10 km la Noctambule ou encore l’Ile au Pokémon l’année dernière. Le parcours du retour de l’édition du Marathon des Hauts-de-Seine qui devait passer également sur les quais de seine au pied des tours de La Défense, a lui été modifié.