La Défense cherche un organisateur pour son marché de Noël

Paris La Défense vient de lancer un appel d’offres afin de trouver l’organisateur pour les trois prochaines éditions du Marché de Noël de La Défense.

Le Marché de Noël de La Défense 2017 - Defense-92.fr

Qui sera le prochain organisateur du Marché de Noël de La Défense ? Désormais ouvert à la concurrence depuis l’année dernière, Codecom, l’organisateur historique de ce village de Noël qui investit chaque année depuis plus de vingt ans le parvis de La Défense va une nouvelle fois devoir se plier à la règle de l’appel d’offres. Paris La Défense (PLD), le nouvel établissement d’aménagement, de gestion et d’animation du quartier d’affaires vient de lancer un appel à projets (non reconductible) pour l’organisation, -via une une Convention d’Occupation Temporaire (COT) du domaine public- des trois prochaines éditions (2018 – 2020) de ce marché désormais baptisé « Village de Noël Paris La Défense ». L’édition 2018 devant se dérouler sur une quarantaine de jours du 21 novembre au 29 décembre 2018 avec une ouverture en semaine de 11 heures à 21 heures et les week-ends de 11 heures à 22 heures.

Disposant d’un espace de plus de 13 000 mètres carrés, les répondants à cet appel d’offres devront respecter un grand nombre de critères établis dans le cahier des charges comme être « accueillant et convivial » et « créer des effets de surprises et de nouveauté ». Le Village de Noël devra offrir une répartition des espaces avec 55 % d’espaces de vente, 30 % de restauration et 15 % d’animation. Et attention le village ne devra pas être une grande farfouille puisque plusieurs types de commerces seront proscrits comme les sex-shop, les banques et assurances ou encore toute activité « portant atteinte à la moralité, aux bonnes mœurs et à l’ordre public » ou « à l’image du quartier ».

Mais pour avoir le droit de monter ses centaines de petits chalets en bois, l’organisateur devra verser une importante redevance au PLD, 430 000 euros par année sans compter une part variable.

Les candidats à l’organisation ont jusqu’au 18 juin à midi pour répondre à cet appel à projets.