Un étrange gisement de matières premières à La Défense

Un étrange gisement de matières premières à La Défense

Cette annonce de chantier semble pour le moins étrange. Sur le parvis de La Défense, à partir du mercredi 12 octobre 2011 s’installe un mystérieux chantier d’exploration d’une mine urbaine devant le CNIT. Ces travaux font suite à une découverte récente en 2010 de ressources en voie de raréfaction sur le site de La Défense. Ce chantier est d’autant plus mystérieux car il est situé au-dessus de la gare Cœur Transport et que l’entreprise SEMU (Société d’Exploitation des Mines Urbaines) inconnue, compte seulement une cinquantaine de salariés. « La SEMU a été retenue sur ce projet pour son expertise reconnue dans le forage exploratoire des mines urbaines » explique un porte-parole de l’entreprise qui poursuit « Pour les Défensiens, ce gisement devrait s’avérer riche en nouvelles ressources stratégiques pour l’industrie de haute technologie ».

Le planning du chantier prévoit :

Octobre 2011 : Lancement du chantier

début des travaux en surface (dégagement des dalles)

réalisation du premier forage

progression verticale

 

2013 : Avancée vers la place de la Défense

début des travaux sur la voirie souterraine

progression horizontale

 

2015 : dernier bassin exploratoire

progression verticale

fin des travaux sur la voirie souterraine

 

2016 : fin des travaux

Dès le mardi 11 octobre 2011, le périmètre sera sécurisé. Une réunion publique d’information se tiendra le lundi 17 octobre 2011 à partir de 12h devant le chantier sur le parvis. Le chantier qui amputait une grande partie du parvis devrait s’achever en 2015. Selon nos informations le gisement serait estimé à 500M€. Dernier chantier en date pour SEMU : en 2007, un gisement de cuivre à Saint-Pétersbourg en Russie.

Plus d’informations : semu.fr