Seconde édition réussis pour le Super-Marché Solidaire

Le Super-Marché Solidaire

Le mardi 31 août 2010 se tenait la seconde édition du « Super-Marché Solidaire » sur la Place de La Défense, opération de vente directe de produits du terroir français organisée par le syndicat des Jeunes Agriculteurs. Le soleil était au rendez vous en ce dernier jour d’août malgré un vent froid, et les Défensien aussi ! Si bien que l’ouverture prévue pour 17h a du être avancée à 16h30 pour satisfaire une foule de plus en plus compacte devant les différents stands des régions représentées ( Nord Pas de Calais, PACA, Languedoc-Roussillon, Alsace-Lorraine entre autres..). Les produits de saison apportés par les exploitants se sont littéralement arrachés et à 19h, les étals étaient quasiment vides. Les ventes ont étés impressionnantes : 250 kg de melons, 300 kg de pêches et 40 kg d’Emmental sont partis en moins d’une heure. Il faut admettre qu’en cette semaine de rentrée, les arômes des melons, raisins, pêches, nectarines et autres fruits de saison donnaient à ce mardi un goût de vacances prolongées…

Contrairement à l’année dernière où le message était de dénoncer les marges importantes de la grande distribution dans un contexte de crise agricole et économique, cette édition était plus centrée sur la convivialité et le partage autour des produits français de saison. « On est sur l’optique de « Nature Capitale » (qui avait vu les Champs Elysées transformés en ferme et champs en ce début d’été -ndlr), faire partager le gout et la qualité de nos produits avec tout le monde. On veut casser l’image du paysan râleur qui se plaint sans cesses. L’agriculture française respecte des normes européennes contraignantes, est riche en diversité et est d’une excellente qualité. » résume Stéphane Moreau, organisateur et représentant des Jeunes Agriculteurs. Le but de l’opération est de sensibiliser les gens et lorsqu’ils feront leurs courses, ils prendront le produit local plutôt que celui importé, soumis à des normes moins restrictives, quitte à payer un léger surcout.

Avis et objectifs partagés par les producteurs ; Sébastien et Alice se sont levés tôt pour représenter le PACA sur le parvis. Leur cargaison de melons et raisins s’est arrachée, mais l’opération n’en est pas pour autant rentable : ce n’était pas le but de cet événement. « On est surpris par les gens et l’intérêt provoqué. Il y a beaucoup de monde, c’est un rush, tout le monde veut sa part et achète ! On ne prend plus le temps de faire déguster ! » Les locaux sont encore plus enthousiastes, l’opération a un franc succès. « Ce serait génial d’avoir ça toutes les semaines – nous confie Isabelle, habitant à Puteaux et travaillant à La Défense – Pouvoir avoir accès à des produits frais, à la sortie du travail, vraiment, ce serait génial, en plus ils sont souriant ! Je constate que c’est surtout des femmes qui achètent, ça économiserait du temps à ne pas aller au supermarché pour les mères de famille… Mais ce qui doit manquer pour organiser ça, ça doit être les autorisations… »

La formule a du succès, et il est évident qu’il serait envisageable de créer un marché hebdomadaire : la demande existe et des producteurs locaux semblent prêts à faire le déplacement. Du coté des Jeunes Agriculteurs, on dit qu’on étudie les possibilités et que ça se prépare… Affaire à suivre, et qui sait, La Défense, premier quartier d’affaire d’Europe, aura peut-être bientôt son propre marché de produits frais !!! Et un atout touristique « so french » supplémentaire…