Les petits chalets du marché de Noël de La Défense referment leurs volets

Le démontage du Marché de Noël 2012

Après plus d’une quarantaine de jours, la dix-huitième édition du marché de Noël de La Défense a fermé ses portes le samedi 29 décembre 2012. En cette dernière journée, de nombreux commerçants n’ont pas attendu la fermeture du marché à 18h pour commencer à remballer.

La fréquentation aura connu une légère baisse notamment en raison d’un temps pluvieux et de la crise économique. Si certains commerçants comme « Les Délices du Chalan » estiment avoir subi une baisse d’environ 10% de leur chiffre d’affaires, d’autres affirment avoir connu une hausse comme Jean-Luc et Isabelle qui vendent des fromages savoyards. Pour Steve, qui tenait trois chalets, cette édition aura été plutôt bonne. Le commerçant qui vendait pour la première année des cartes postales anciennes nous déclarait être satisfait de ses ventes ; en revanche son chiffre d’affaires des plateaux se transformant en coupe à fruits, présent depuis plusieurs années a baissé tandis que les décanteurs à vin sont restés stables.

Nouveaux venus cette année, les deux stands du Québec qui vendaient notamment du sirop d’érable ont « cartonné ». Les responsables se voient déjà présents l’année prochaine.

La clientèle d’habitués aura tout de même permis à bon nombre de commerçants de ne pas voir leur chiffre d’affaires en baisse.

« Le chiffre d’affaires a augmenté de près de 20%, c’est très important » explique Jean-Claude Meritte le directeur de Codecom l’organisateur du marché de Noël de La Défense au sujet de sa boutique de décoration d’intérieur qui s’étalait dans un chapiteau de 400 m².