Le marché de Noël s’achève avec une forte baisse de fréquentation

La 21ème édition du marché de Noël de La Défense vient de s'achever ce dimanche 27 décembre en enregistrant une forte baisse de fréquentation.

La fermeture du marché de Noël de La Défense le 27 décembre 2015 - Defense-92.fr

Il est 18 heures et tandis que les derniers visiteurs quittent le marché de Noël les commerçants s’activent pour ranger leurs marchandises. Ce dimanche 27 décembre s’est achevée la 21ème édition du marché de Noël de La Défense dans un contexte morose pour les commerçants. Tous accusent une forte baisse de fréquentation de l’ordre de 40% dans les allées du village. Si le contexte économique n’est toujours pas bon dans le pays ce sont bien les attentats survenus le 13 novembre dernier qui ont été la cause de cette hémorragie.

Jérôme, producteur et vendeur de foie gras qui a repris l’activité de son père présent depuis 17 ans sur le marché de La Défense accuse le coup “C’est largement moins bon que les autres années, c’est la première année que la chute est aussi vertigineuse” explique t’il. Et il estime déjà une baisse de son chiffre d’affaires à 35 %. Un peu plus loin Thierry qui vend des jeux et casse-tête en bois depuis 16 ans fait grise mine “J’ai travaillé pour la gloire” lâche ce commerçant qui chiffre pour sa part sa baisse par rapport à 2014 à 40% et les raisons sont diverses : le prix de location du chalet, les attentats, un concurrent. Une baisse ressentie aussi chez ce vendeur d’accessoires vestimentaire “Il y a eu moins de salariés du quartier” confie Philippe qui estime sa baisse à 30% et pour lui la baisse de fréquentation et les températures très douces pour la saison ont été une “double peine”. Pour la prochaine édition il n’est pas sûr de revenir “j’irais peut être à Londres, là bas j’ai un collègue qui a multiplié par quatre son chiffre d’affaires”. Chez les restaurateurs ce n’est guère mieux. “Il y a eu 80% de fréquentation en moins les quinze premiers jours, soupire Olivier restaurateur du Quercy Perigord. Je n’ai pas fait les comptes mais la baisse est de l’ordre de 40%, cette année sera une opération blanche mais je reviendrai l’année prochaine”.

Mais certains commerçants ont tout de même le sourire. Avec son armada de vendeurs et son imposante surface de vente, le stand québécois a fait le plein “Cela s’est très bien passé” affirme Johanne tout droit venue du Québec “On est sur des produits qui ne sont pas en compétition” poursuit-elle. Et pour 2016 les québécois prévoient encore de s’agrandir pour proposer d’avantage de textiles en plus de toutes leurs spécialités culinaires. Car depuis leur arrivée il y a quatre ans sur le marché de La Défense, ce stand n’a cessé de s’agrandir pour faire face à son succès. Autre commerçant à tirer un bon bilan de cette édition 2015, Nicolas avec ses coffrets de peinture pour enfants qui a eu le privilège de vendre toute sa marchandise quelques jours avant Noël et a dû se rabattre sur un autre de ses succès la “tirelire magique”. Mais malgré tout il admet une baisse de 20% de son chiffre d’affaires “On s’attendait à pire ; on a pu mon associé et moi limiter la casse ; on a fait moins que l’année dernière mais on reviendra l’année prochaine”. Le rendez-vous est donc déjà donné pour 2016 et tous espèrent que rien ne viendra perturber cette prochaine édition.