Dans l’ombre des 4 Temps le centre Charras s’apprête à renaitre

Le centre commercial Charras à Courbevoie situé à quelques centaines de mètres de La Défense va faire l'objet dans les prochaines années d'une profonde restructuration.

Le centre commercial Charras le 1er février 2017 - Defense-92.fr

Le projet n’est encore qu’au stade des esquisses mais d’ici quatre ans il devrait se concrétiser. Construit sur l’emplacement d’une ancienne caserne militaire édifiée en 1756 puis désaffectée en 1961 avant d’être rachetée par la ville de Courbevoie pour y être détruite, le centre Charras inauguré une 1969 s’apprête à connaitre une nouvelle vie. Ouvert une dizaine d’années avant le mastodonte des 4 Temps, le centre Charras imaginé d’après les plans de l’architecte Henri Pottier, Grand Prix de Rome comme le nouveau centre-ville de Courbevoie se veut à l’époque très moderne avec en plus de la partie commerciale un hôtel, une piscine olympique, une patinoire, des parkings publics et privés, un millier de logements ainsi qu’une station-service.

Mais Charras est rapidement passé dans l’ombre des tours de La Défense et peu à peu il a été délaissé des clients et des commerçants. Vieillissant le centre n’est aujourd’hui tiré que par le Carrefour Market ainsi qu’une petite quarantaine de boutiques sur les quatre-vingt emplacements à l’origine.

Un centre qui pourra accueillir jusqu’à 140 enseignes

Son rachat il y a quelques mois qui a été officialisé ce mardi par le groupe immobilier français Desjouis doit marquer sa renaissance tant attendue. Confié à l’agence Arte Charpentier le projet chiffré à 150 millions d’euros vise à faire passer la surface commerciale du centre de 18 000 à 32 000 mètres carrés avec désormais 140 boutiques et restaurants qui gagneront sur le marché et des parkings qui seront pour l’occasion relogés dans une nouvelle construction à l’extérieur. Le Carrefour Market sera lui agrandi et les entrées seront modifiées passant de onze exiguës à cinq nouvelles beaucoup plus visibles.

« On ne veut pas faire un concurrent des 4 Temps ou de So Ouest à Levallois, assure Nicolas Desjouis, le PDG du groupe immobilier familial qui vise une offre commerciale partagée. Il faut de tout avec une offre généralisée mêlant des enseignes nationales et des commerces de proximité ». Le nouveau propriétaire du centre espère attirer également des enseignes de bricolages, de sport ou encore d’ameublements.

Un nouveau centre pour 2021

Mais avant la livraison du nouvel ensemble à l’horizon 2021, la foncière devra négocier avec les commerçants et dans certains cas leur racheter leurs surfaces commerciales. Parallèlement la mairie organisera plusieurs concertations avec les habitants directement concernés par les travaux de la dalle située sur le toit du centre, et les parkings. La rénovation ne pourra pas alors se faire sans l’accord des trois copropriétés, qui totalisent un millier de logements.

Cette rénovation du centre Charras s’accompagnera également de la rénovation de l’hôtel Mercure, le plus grand de France avec ses 507 chambres et de la végétalisation de la dalle du centre de trois hectares avec notamment des jardins partagés. La nouvelle halle aux marchés, municipale sera elle portée par la ville de Courbevoie pour un montant de 20 millions d’euros. Sa conception a été confiée à l’agence Croixmarie Bourdon qui a imaginé un bâtiment fait de béton et de verre en forme d’ellipse qui sera doté d’un parking souterrain de quelques 650 places. Le chantier qui doit débuter dans l’année s’achèvera fin 2019. Enfin la station-service BP qui fermera dans le courant de l’année permettra une requalification des zones bordant le centre en espaces verts.

Le nouvelle hall marchande de Courbevoie – Agence Croixmarie Bourdon