L’Epadesa lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour le quartier des Groues

C'est une nouvelle étape pour l'aménagement du quartier des Groues à Nanterre. L'Epadesa vient de lancer ce lundi 25 avril un appel à manifestation d’intérêt (AMI), baptisé "Play Groues".

Le quartier des Groues à Nanterre - Epadesa / Philippe Guignard

Nouvelle étape pour l’aménagement du quartier des Groues. L’Epadesa, l’établissement d’aménagement de La Défense Seine-Arche vient d’officialiser ce lundi 25 avril le lancement de « Play Groues », un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour l’aménagement de ce quartier de Nanterre.

Situé à l’arrière de la Grande Arche, ce territoire de 76 hectares surnommé le « onzième quartier de Nanterre » est abrite aujourd’hui des activités industrielles et tertiaires avec 6 000 emplois, des logements où vivent quelques 300 personnes ainsi que des terrains ferroviaires représentant 47 ha. D’ici à 2030 l’Epadesa et la ville de Nanterre souhaitent métamorphoser ce territoire pour qu’il accueille en plus de l’activité industrielle 340 000 m² de logements (30 % de logements sociaux, 20 % de logements intermédiaires et 50 % de logements en accession à la propriété), 230 000 m² de bureaux et 60 000 m² de commerces, activités, services et équipements. Ce nouveau quartier bénéficiera dès 2020 de l’arrivée du RER E suivi de la mise en service en 2025 de la ligne 15 du métro du Grand Paris et peut être après 2030 d’une gare de LNPN (Ligne Nouvelle Paris-Normandie).

Cette AMI a pour objectif de sélectionner des opérateurs sur leur capacité d’innovation dans la fabrique urbaine du quartier des Groues autour de deux volets « préfigurer » et « construire ».

Le premier, intitulé « préfigurer », s’adresse à la fois aux investisseurs, aux créateurs, aux architectes ainsi qu’aux acteurs de la culture et du monde associatif. Il a pour objectif d’enclencher dès aujourd’hui un mouvement de renouveau dans les Groues par le réemploi de 20 000 m² de foncier bâti et non bâti appartenant à l’Epadesa et à la Ville de Nanterre.

« Les Groues ont besoin d’animation, de nouveaux lieux de vie. Cet espace doit s’inventer de nouvelles valeurs d’usage. Les caractéristiques du site, son cachet industriel et son patrimoine humain sont autant d’opportunités. La mobilisation du bâti immédiatement disponible doit permettre d’amorcer ce mouvement en installant dans le quartier, des activités qui, par leur dynamique, contribueront à le faire connaître à l’échelle de l’Ile-de-France » explique l’Epadesa dans un communiqué.

Les projets sélectionnés devront permettre d’imaginer dès 2017 un quartier décloisonné, où les loisirs et la culture auront toute leur place, mais qui devra également favoriser les synergies entre start-up et grandes entreprises de La Défense, celles notamment qui interviennent dans les secteurs de l’énergie et du climat. Les candidats de ce premier volet de l’AMI devront impulser une dynamique et constituer un laboratoire de la transformation urbaine à venir.

Le second volet de l’AMI, « Construire », s’adresse lui prioritairement aux opérateurs de la promotion immobilière, qui devront répondre en groupement avec un ou plusieurs investisseurs ou gestionnaires, un cabinet d’architecture et d’urbanisme, ainsi qu’ un bureau d’études pertinent. L’objectif de ce volet est « d’inventer une autre façon de fabriquer la ville, plus itérative, entre les acteurs de l’immobilier, les porteurs de projets et l’aménageur » précise l’aménageur. Il prévoit la livraison à compter de 2020 de 150 000 m² de surfaces neuves (logements, bureaux, commerces et équipements). L’Epadesa veut mettre un point d’honneur à l’innovation avec les socles d’immeubles, les logements, la mutualisation des services et notamment la mobilité.

La date de clôture de remise des offres, pour les deux volets de l’AMI, est fixée au 27 juin. Pour répondre, l’établissement a mis en ligne un site internet spécialement dédié : epadesa-playgroues.achatpublic.com