La Défense récompensé comme quartier écologique

L'Epadesa vient d'être récompensé par le préfet de l'Ile-de-France, Jean-François Carenco ainsi que onze autres établissements et la ville de Paris dans le cadre de l’appel à projets

Le quartier de La Défense - Defense-92.fr

Jean-François Carenco le préfet de la région Ile-de-France, vient de récompenser ce vendredi 5 février douze établissements publics franciliens tous porteurs de projets urbains innovants dont l’Epadesa, l’aménageur du territoire La Défense Seine-Arche. La ville de Paris a également été saluée.

Cette récompense a été faite dans le cadre de l’appel à projets “Ville de demain” qui est dédié à l’innovation urbaine et à la transition énergétique. Ces “Écocités” sont ainsi récompensées pour leurs nombreux projets d’agriculture urbaine, de rénovation thermique, d’éclairage intelligent ou encore de constructions à faible empreinte écologique. Les projets lauréats franciliens totalisent 103 actions qui feront l’objet d’un accompagnement financier de l’État, pour un montant maximum de 50,03 millions d’euros de subventions dont 1,2 M€ pour l’Epadesa.

Six actions présentées par l’Epadesa ont ainsi été retenues. Il s’agit de l’élaboration d’un schéma directeur de l’énergie, d’un BIM multi-échelles (modélisation de données de bâtiments), du développement d’une solution de mobilité interne, de la mise en œuvre d’une chaîne logistique innovante et durable, de l’identification et de l’évaluation d’actions innovantes dans le domaine de l’énergie et de la création d’une plate-forme de gestion intelligente des terres excavées pour le quartier des Groues à Nanterre.

“Ces dotations financières, qui dépassent le million d’euros, vont nous permettre d’accélérer la transformation du territoire que nous avons engagée” se réjouit Hugues Parant le directeur général de l’Epadesa qui rappelle que l’établissement autofinance ses actions et ne perçoit aucune subvention publique. “Elles valident nos choix et notre méthodologie d’intervention pour piloter de manière innovante l’aménagement de l’Espace Défense Seine Arche et soulignent aussi notre volonté d’ouverture, consistant notamment à replacer l’utilisateur au cœur du projet” poursuit-il.

Cette candidature, construite en partenariat, est liée à celle portée par la communauté d’agglomération du Mont Valérien et a également été soutenue par l’ex communauté d’agglomération Seine Défense.

Les onze établissements primés en plus de la ville de Paris sont : Descartes – Marne-la-Vallée (77), Sénart (77), Seine aval (78), Saclay (78/91), Mont-Valérien (92), la Société du Grand Paris (92/93/94), Est ensemble – plaine de l’Ourcq (93), Plaine commune (93), le quartier universitaire international du Grand Paris (93), le Grand Roissy (93/95) et Ardoines – Seine amont (94).