Un hard Brexit priverait de sandwiches les clients du Marks & Spencer de La Défense

Sans accord de sortie, le Brexit pourrait priver les clients du Marks & Spencer de La Défense de ses célèbres sandwiches triangle.

Un Brexit sans accord pourrait priver de sandwiches les clients du Mark & Spencer de La Défense - Défense-92.fr

Conséquence inattendue en cas d’un Brexit dur. Faute d’un accord avec l’Union européenne, la sortie de l’Angleterre devrait priver les français des célèbres sandwiches triangles de Marks & Spencer, a prévenu l’enseigne britannique. En France elle possède une vingtaine de boutiques, toutes en franchises dont celle de La Défense, au sein de la gare du RER.

« Les Français ne vont pas aimer entendre ça, mais ils sont très populaires, a confié il y a quelques jours Archie Norman, le président de Marks and Spencer, au quotidien économique Financial Times. Si nos camions doivent stationner dans un parking près de Douvres durant une demi-journée, cela signerait la disparition du super sandwich M&S à Paris ».

Fabriqués dans une usine de Northampton, dans le centre de l’Angleterre, ces sandwiches sont acheminés quotidiennement en France en camion par le Shuttle, le tunnel sous la Manche. Une absence d’accord sur la sortie du Royaume-Unis de l’UE devrait donc être fatale pour ces sandwiches qui ne se conservent que 48 heures. L’enseigne anglaise en écoule chaque année un million en France et presque cent fois plus dans son pays d’origine.