Le méga Toys’R’Us de La Défense n’est pour l’instant pas menacé de fermeture

En proie à de graves difficultés financières, Toys’R’Us, le géant du jouet va vendre ou fermer tous ses magasins aux Etats-Unis. En France la chaine cherche à trouver des repreneurs pour ses 53 magasins dont son méga flagship des 4 Temps.

Le Toys 'R' Us des 4 Temps avec son étoile rouge géante en guise de porte d'entrée - Defense-92.fr

Rien ne va plus dans le monde du jouet. Le groupe américain Toys’R’Us confirme ce jeudi dans un communiqué qu’il va mettre en vente ou fermer 735 de ses magasins aux États-Unis. L’enseigne va déposer son dossier de liquidation judiciaire et une audience est prévue ce jeudi. Quelque 33 000 emplois sont concernés. En France la chaîne espère trouver des repreneurs pour poursuivre son activité.

Dans l’hexagone le groupe compte 53 magasins -dont son flagship géant de 4 000 mètres carrés des 4 Temps- et emploie 1 300 collaborateurs.

« Toys’ R US France est orphelin, ça ne veut pas dire que nous sommes morts! « , déclare au Figaro, le directeur France de Toys’R’Us, Jean Charretteur. Le patron de la filiale française et espagnole explique tout faire pour éviter de disparaître. « L’équipe et moi-même, en étroite collaboration avec nos conseils et avocats, sommes en train d’étudier les mesures à mettre en place dans le but de préserver la continuité de l’activité ainsi que l’intérêt de l’ensemble de nos collaborateurs, poursuit Jean Charretteur. Je vous prie de croire en mon implication ainsi que celle de mon équipe afin de tenter de trouver une solution permettant d’assurer la pérennité de l’activité et des emplois dont j’ai la charge ».

Alors le spécialiste du jouet va-t-il finir comme les défunts Virgin Mégastore, Game et autre Surcouf ? Les prochains mois le diront. En attendant les magasins français, dont celui de La Défense restent ouverts assure le patron français de Toys’R’Us.